Back to top

Contribuez aux sciences participatives

Le Muséum national d’Histoire naturelle, pionnier des sciences participatives en France depuis plus de 20 ans, propose à tous les citoyens de contribuer à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité.

L’apport des citoyens à la connaissance scientifique est aujourd’hui indispensable. En effet, la participation de volontaires permet de récolter une grande quantité de données sur l’ensemble du territoire et de manière répétée dans le temps, données que les chercheurs n’auraient pu obtenir seuls. Tous les passionnés de nature sont invités à participer à la collecte d’informations sur la faune et la flore : naturalistes débutants ou expérimentés, scolaires…

Sur des protocoles simples répondant à des questions scientifiques, ils apportent ainsi des données nombreuses et déterminantes à la communauté scientifique pour mieux saisir les changements de notre environnement. Ces programmes offrent ainsi à la société civile l’opportunité de contribuer à l’accumulation de connaissances scientifiques indispensables à la conservation de la biodiversité. In fine, les nouvelles connaissances acquises permettent de mieux comprendre le fonctionnement du vivant et mettre en place des mesures de gestion des environnements plus pertinentes et plus durables.

Vigie-Nature

Vigie-Nature est un programme de sciences participatives ouvert à tous les curieux de nature. Rendez-vous sur le terrain, en ville comme à la campagne, pour participer à ce programme de recherche national et devenir un observateur de la biodiversité !

Vigie-Nature est un programme de sciences participatives qui consiste à suivre les espèces communes (faune et flore) à l’échelle nationale, grâce à des réseaux d’observateurs répartis dans toute la France. Fondé et porté par le Muséum national d’Histoire naturelle, le programme est animé par des associations et mis en œuvre grâce à des observateurs volontaires.

Initié il y a plus de 20 ans avec le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) créé en 1989, le programme Vigie-Nature s’est renforcé depuis avec le suivi de nombreux groupes : les papillons, chauves-souris, escargots, insectes pollinisateurs, libellules, plantes…

En s’appuyant sur des protocoles simples et rigoureux, il propose à chacun de contribuer à la recherche en découvrant la biodiversité qui nous entoure. Ainsi, tout le monde peut participer aux observatoires Vigie-Nature, petits et grands, débutants ou naturalistes confirmés, gestionnaires d’espaces verts, professionnels de l’agriculture, scolaires…

En offrant aux chercheurs du Muséum des données de terrain essentielles, dans toute la France, les observateurs volontaires participent ainsi à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité ordinaire et sur ses réponses face aux changements globaux (urbanisation, changement climatique…).

Devenir un observateur Vigie-Nature, c’est rejoindre un réseau de citoyens qui suivent l’état de la biodiversité dans toute la France !

Rejoignez le réseau Vigie-Nature en vous connectant sur le site dédié de Vigie Nature.

Vous pouvez également suivre toutes les actualités de Vigie-Nature sur le blog et sur Facebook.

Enseignants, participez à Vigie-Nature École avec votre classe !

Cétoine dorée © MNHN - Benoît Fontaine

Les herbonautes

Participez à une enquête ludique et collaborative ! Le site "Les herbonautes" fait appel à chaque citoyen, qu’il soit passionné de sciences naturelles, d’histoire, de géographie… Explorez ces plantes et leurs étiquettes pour déterminer quand, où et par quels botanistes elles ont été récoltées !

Le site internet des Herbonautes vous propose de participer à la création d'une base de données scientifique à partir des millions de photos des plantes de l'herbier de Paris. À vous d'explorer ces plantes et leurs étiquettes pour déterminer quand et où elles ont été récoltées. Les données que vous trouverez sont des éléments précieux pour mieux connaître la biodiversité et mesurer et prévoir son érosion.

Pour en savoir plus sur les Herbonautes, rendez-vous sur le site dédié Les herbonautes.

Orchidée Aerangis citrata © Carlos Munoz Yague / Look at science